La norme Energy Star enfin prête pour les serveurs

avril 8, 2009

Energy StarAvec un peu de retard, la norme Energy Star arrive pour les serveurs. En cours de finalisation, elle devrait être opérationnelle au début du mois de mai. Même si on ne connait pas encore tous les détails de cette version 4 (un draft peut être récupéré ici) on peut noter des nouveautés telles que la prise en compte des systèmes de gestion de la consommation électrique des processeurs ou l’adaptation de la consommation en fonction de la charge. Comme pour la plupart des produits labelisés, les serveurs voulant bénéficier de cette norme devront indiquer un minimum d’information comme par exemple leur consommation en électricité et en air.

Publicités

L’Union Européenne fixe le gaspi à 2 Watts maximum

février 11, 2009

veilleLes appareils électroniques continuent à consommer en mode veille et même à l’arrêt tant qu’ils restent connectés. Leur multiplication représente déjà 1 % des émissions de CO2 dans le monde et 10 % de la consommation des ménages Européens.
A ce rythme, « la perte d’énergie issue des équipements à l’arrêt pourrait atteindre 49 TWh en 2020, contre 47 TWh en 2005 », prévient l’Union Européenne.
Dès 2005, l’UE a limité à 3 W la consommation en mode veille des nouveaux produits. La directive 2005/32/CE, entrée en vigueur le 7 janvier 2009, fixe dorénavant à 2 W la consommation en mode veille et à 1 W la consommation d’électricité des appareils à l’arrêt. Deux échéances sont prévues pour réaliser une économie de plusieurs milliards d’Euros à terme : début 2010, les nouveaux produits devront respecter ces deux nouveaux seuils. Et, début 2013, les deux niveaux de consommation d’électricité seront encore réduits de moitié.


PTC acquiert un expert de la conformité environnementale

décembre 23, 2008

Avec l’acquisiton de Synapsis Technology et de son équipe de 25 salariés, l’éditeur PTC met la barre vers l’éco-conception et la prise en compte des règles environnementales en amont et en aval du design.

Le logiciel Emars rejoint la gamme PTC

Le logiciel Emars rejoint la gamme PTC

La solution Emars et les services PLM de Synapsis Technology sont déjà appréciés de plusieurs grands noms comme Cisco, Ericsson, GE, IBM, Motorola, Microsoft ou Sony. L’entreprise privée rejoint PTC dans le cadre d’une transaction financière dont le montant n’a pas été dévoilée.

L’éditeur Américain confirme son intention d’accompagner le cycle de vie complets des produits verts. Il entend aider ses clients à respecter les règles environnementales telles que RoHS, WEEE, ELV ou REACH. La norme Européenne REACH cible, rappelons-le, les substances chimiques à risque présentes dans la réalisation des produits.

La solution brevetée de Synapsis trace donc ces substances ainsi que les composants et matériels retenus lors de la production. Elle étend ainsi le référentiel de données produits et enrichit les rapports et les analyses des bureaux de design, des ateliers de production, de récupération et de recyclage des produits en fin de vie. Elle va compléter l’offre PDS (Product Development System) de PTC en apportant notamment une optimisation des processus et en évitant d’avoir à refaire une partie de la conception des produits à cause d’un échec aux tests de conformité.


Green IT : un remède contre la récession

décembre 22, 2008

La chasse au gaspi informatique est officiellement lancée. En effet, Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation ont lancé un groupe de réflexion « Green IT » ce 22 décembre.

Michel Petit de l'Académie des Sciences

Michel Petit de l'Académie des Sciences

Michel Petit, président de la section scientifique et technique du Conseil Général des Technologies de l’Information (CGTI) et président du comité de l’environnement de l’Académie des sciences aura pour mission de constituer ce groupe dès janvier 2009, dont les conclusions sont attendues pour le mois de mai prochain.

Les deux Ministères voient dans les nouvelles technologies au service du développement durable une opportunité économique et un moyen de lutter contre la recession, « la meilleure exploitation des TIC permettant de gagner plus d’un ½ point de croissance », précisent-ils dans un communiqué commun.

Le groupe Green IT doit favoriser l’usage de TIC moins polluantes et au service du développement éco-responsable des entreprises. Il cherchera à faciliter l’émergence de solutions éco-responsables dans les plans d’actions des industriels du secteur, et à obtenir de leur part des engagements ciblés sur la conception de leurs produits, aussi bien dans le domaine des nanotechnologies (composants) que dans la conception de produits intégrés, tels que les boitiers ADSL ou les équipements multimédia.

Il devra également élaborer des propositions concrètes sur les centres de données (datacenters) afin qu’ils réduisent leur consommation énergétique et réutilisent mieux la chaleur produite.

Enfin, il facilitera l’appropriation par les entreprises et notamment par les PME des solutions ainsi développées, et des TIC en général. Dans la conjoncture actuelle, les TIC présentent un potentiel important de croissance tout en satisfaisant aux exigences de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.


Bienvenue sur le site vertualiser.com !

août 14, 2008

Encore un nouveau site sur le Green IT ? Oui et non. Avec vertualiser*.com, les auteurs ont pour ambition d’apporter un véritable outil d’information et d’aide à la décision pour les DSI, Directeurs Financiers, chefs de projets, pour les accompagner dans leurs projets d’informatique verte. Conseils pratiques, actualités, documentation incontournable, livres blancs, avis d’experts, ce site se veut une référence en la matière, et nous l’espérons, un véritable rendez-vous pour les vertualiseurs* !

 * vertualiser, c’est quoi ? Le fait de tout mettre en oeuvre pour transformer son datacenter « polluant » en datacenter « green », à savoir le moins nocif possible pour la planète, tout en économisant l’énergie. Pourquoi ce mot, vertualiser ? Parce que dans vertualiser, il y a vert. Mais aussi parce que dans tout projet d’informatique verte, il y a de la virtualisation…