Revue de presse : Cinq étapes pour évaluer l’efficacité énergétique de son serveur

août 22, 2008

Un article bien documenté paru dans eWeek cet été donne une méthode intéressante, en cinq étapes, pour calculer la dépense énergétique de ses serveurs. De nombreux exemples et tableaux viennent illustrer  les démonstrations.

Publicités

Témoignage : la SETAO consomme 72 % d’énergie en moins

août 21, 2008

Dans sa stratégie Green, la Société d’Exploitation de Transports de l’Agglomération orléanaise SETAO a choisi de consolider ses serveurs avec le logiciel de virtualisation de VMware, et a réduit considérablement sa consommation électrique annuelle. Le détail en images, avec Olivier Parcollet, Chef de Projet à la SETAO.


De combien pollue votre site web ?

août 15, 2008

« Making your sites green » (nous rendons vos sites écolos), « Make your site carbon neutral » (rendre votre site sans émission de CO2). Les messages sont clairs. Comme son nom l’indique, CO2Stats est une start-up qui vient de lancer une version aboutie de sa solution capable de mesurer l’empreinte carbone de son site web

La solution calcule en effet les dépenses énergétiques des serveurs qui hébergent le site, mais aussi les dépenses induites par les visiteurs du site. En fonction du résultat, CO2Stats « neutralise » cette pollution, en achetant son équivalent en énergie renouvelable (énergie solaire ou éoliennes par exemple). Cela garantit, selon la start-up qu’un certain volume d’énergie renouvelable est acheté. « Le plus d’énergie renouvelable acheté implique que moins d’énergie fossile sera demandée dans le futur ». Les clients font donc, en achetant ce logiciel, amende honorable en tant que pollueurs, en contribuant à l’assainissement de la planète. Un petit pas pour son site, un grand pas pour la planète.

La méthodologie employée pour les calculs semble sérieuse : le type de terminal utilisé par le visiteur (mobile/PC), la position géographique des serveurs, des visiteurs, le temps passé sur le site, le type de solutions utilisées etc…sont pris en compte dans le calcul.


Le paradoxe du Green IT

août 15, 2008

 

L'ITU a créé un groupe de travail dédié au Green IT

L

Plus de 2 à 3 % des émissions globales de gaz à effet de serre, c’est ce que produirait aujourd’hui le secteur IT, si l’on en croit un communiqué de l’Union Internationale des Télécommunications (ITU), qui a lancé en juillet un nouveau groupe de travail dédié au Green IT. Mais là où le communiqué mérite toute attention, c’est dans la suite de la démonstration : selon l’ITU, si l’IT est certes source de pollution, elle serait aussi une des solutions les plus valable pour résoudre l’épineux problème de la planète. Le paradoxe vient du fait que les technologies ont aussi leur part à jouer dans la réduction des gaz à effet de serre. Selon l’ITU, en fonction des technologies employées, l’IT pourrait contribuer à réduire les émissions de gaz de 15 à 40 %. L’ITU espère donc via ce groupe de travail, accélérer les actions et la mise en place de standards technologies qui permettront de limiter l’impact des technologies IT sur le changement climatique.


Bienvenue sur le site vertualiser.com !

août 14, 2008

Encore un nouveau site sur le Green IT ? Oui et non. Avec vertualiser*.com, les auteurs ont pour ambition d’apporter un véritable outil d’information et d’aide à la décision pour les DSI, Directeurs Financiers, chefs de projets, pour les accompagner dans leurs projets d’informatique verte. Conseils pratiques, actualités, documentation incontournable, livres blancs, avis d’experts, ce site se veut une référence en la matière, et nous l’espérons, un véritable rendez-vous pour les vertualiseurs* !

 * vertualiser, c’est quoi ? Le fait de tout mettre en oeuvre pour transformer son datacenter « polluant » en datacenter « green », à savoir le moins nocif possible pour la planète, tout en économisant l’énergie. Pourquoi ce mot, vertualiser ? Parce que dans vertualiser, il y a vert. Mais aussi parce que dans tout projet d’informatique verte, il y a de la virtualisation…